Pour poser vos questions, passer commande ou obtenir un catalogue de prix, c'est ici :

contact@spotenvol.com

Edouard Thouny : 06.15.55.69.71

SPOTENVOL ?

Une aventure qui commence...

Spécialisée dans la communication visuelle, Spotenvol est une enseigne d’Airporofocus, entreprise d’imagerie aérienne professionnelle. Crée en 2019 par Edouard Thouny elle produit des contenus audiovisuels destinés à la communication et la publicité des entreprises, des collectivités des particuliers et des médias.

De taille humaine, SPOTENVOL se veux sobre et proche de vous. Elle souhaite produire des contenus de qualité qui répondent à VOTRE demande. Soucieux des causes éthiques et environnementales, Edouard Thouny cherche à travailler en accord avec ses valeurs dans le respect des hommes et de la planète.

AIRPROFOCUS SIRET : 877 767 277 00016

Exploitant d’AIRPROFOCUS – SPOTENVOL

Edouard

Thouny

Edouard à travaillé sept ans dans les Forces Spéciales comme Commando Parachutiste, expert en renseignement. Après quelques opérations extérieures, il a quitté l’Armée pour devenir Sauveteur en Montagne dans les Alpes-Maritimes. Attiré par la vidéo et les milieux reculés, il a produit avec son frère un reportage lors d’une expédition en Sibérie (Page Blanche Sur l’Oural). Aujourd’hui, il fait de sa passion son métier et propose ses services comme réalisateur vidéaste et photographe indépendant.

Edouard Thouny

Exploitant d’AIRPROFOCUS – SPOTENVOL

Edouard à travaillé sept ans dans les Forces Spéciales comme Commando Parachutiste, expert en renseignement. Après quelques opérations extérieures, il a quitté l’Armée pour devenir Sauveteur en Montagne dans les Alpes-Maritimes. Attiré par la vidéo et les milieux reculés, il a produit avec son frère un reportage lors d’une expédition en Sibérie (Page Blanche Sur l’Oural). Aujourd’hui, il fait de sa passion son métier et propose ses services comme réalisateur vidéaste et photographe indépendant.

« J’aime faire  des images, oui. J’aime également découvrir de nouveaux milieux, chercher des solutions originales pour répondre au mieux à chaque demande et travailler au côté de mes clients. Ce nouveau métier est pour moi avant tout source de plaisir et d’enrichissement personnel »

Edouard.T

Informations sur la production d'images aériennes

Infos :

Je suis télé-pilote de drone qualifié et autorisé à voler dans les scénarios S1, S2 et S3.  Déclaré auprès de la Direction Générale de l’Aviation Civile sous l’agrément n° ED9120, je suis couvert par une RC Professionnelle et une assurance aéronautique pour l’exploitation de mes drones.

DERRIÈRE LA PRISE DE VUES

80% de temps de préparation pour 20% de temps de vol…

La réalisation de prise de vues par drone nécessite de nombreuses mesures pour que le vol s’effectue en toute sécurité, et dans le respect la réglementation. Outre la préparation du matériel, le télé-pilote endosse la responsabilité du vol, et doit s’assurer de l’efficience de tous les détails de son opération. Derrière un vol se cache donc une préparation complexe : démarches administratives, reconnaissance (souvent in situ), gestion de volumes de vol, calcul et mise en œuvre de périmètres de sécurité, synchronisation avec l’espace aérien… A ceci s’ajoute l’exploitation des images (transfert, sauvegarde, organisation, correction colorimétrique, montage…).

RÉGLEMENTATION SUR L'USAGE DU DRONE

En France, la réglementation encadre rigoureusement l’usage professionnel du drone. Pour être autorisé à exploiter un drone, un télé-pilote doit être enregistré auprès de la Direction Générale de l’Aviation Civile. Il doit être titulaire d’un examen et avoir suivi une formation certifiée. L’ensemble de ses drones doit être immatriculé et couvert par une assurance aéronautique. Pour effectuer des vols en agglomération ou dans des espaces aériens réglementés, il doit effectuer des déclarations auprès de la Préfecture et/ou du gestionnaire de l’espace aérien. Il est strictement interdit de survoler des personnes ; un périmètre de sécurité doit donc systématiquement être mis en place, le cas échéant sur la voie publique, avec l’accord des mairies et collectivités, et parfois même la contribution des services publics. Cf Arrêté du 17/12/2015 relatif à la conception des aéronefs civils qui circulent sans personnes à bord, aux conditions de leur emploi et aux capacités requises des personnes qui les utilisent.

LES LIMITES DU POSSIBLE

Les limites techniques des drones sont rarement un frein à la réalisation d’une opération de prises de vue aérienne. Ce sont les dispositions réglementaires qui bien souvent encadrent le champs du possible. D’abord certaines obligations, comme celle de respecter une hauteur de vol maximum qui ne peut excéder 150m et parfois moins, celle de garder le contact visuel direct avec le drone ou encore de ne pas l’éloigner de plus de 100m en agglomération. Ensuite, la réglementation sur le périmètre de sécurité obligatoire qui peut parfois être complexe à mettre en place. Enfin, le délai minimum de déclaration de vol auprès des Préfectures de cinq jours ouvrables… Autant de limitations qui permettent d’assurer une meilleur sécurité mais qu’il faut prendre en compte.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d’Airprofocus

 

www.airprofocus.com

Fermer le menu